Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

J’ai 52 ans, je suis marié et j’ai 3 enfants entre 14 et 19 ans. Après avoir pratiqué la gestion de projets et d’unités de production dans plusieurs secteurs industriels, j’effectue depuis 20 ans des expertises techniques après sinistre dans divers domaines de l’industrie et des services.

Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ?

C’est le concept selfstock.com qui nous a tout d’abord attirés. Par acquit de conscience, nous avons également contacté d’autres enseignes de franchise en selfstockage, mais nous avons ensuite mis un terme à cette démarche, lorsque nous avons constaté que les autres concepts proposés étaient moins aboutis et correspondaient moins à ce que nous recherchions.

Pourquoi vous êtes-vous lancé dans le self stockage avec le concept selfstock.com ?

Le concept selfstock.com est extrêmement abouti, avec un parcours client totalement autonome et un outil de gestion très performant, ce qui est très différenciant par rapport à la concurrence.

Dans un secteur qui est en évolution forte et rapide, selfstock.com possède une avance indéniable sur la concurrence.

Qu’est-ce qui vous a convaincu de rejoindre selfstock.com  ?

Le concept nous est apparu très solide, avec une rentabilité attractive, et c’est la seule enseigne permettant à un client de louer ou restituer un box sans que nous ayons besoin d’être présents.

Les contacts avec selfstock.com ont également été toujours très clairs et transparents, ce qui nous a rapidement mis en confiance. Les échanges ultérieurs n’ont fait que confirmer notre impression initiale très favorable.

Comment avez-vous été et êtes-vous toujours accompagné dans votre activité ?

C’est vraiment un point fort de l’enseigne selfstock.com. Nous avons toujours pu bénéficier d’un accompagnement efficace, réactif et bienveillant de la part de toute l’équipe, et en particulier de Jennifer, qui est sur tous les sujets à la fois !

Les contacts avec d’autres franchisés sont également encouragés et bien accueillis, ce qui permet d’affiner et conforter nos choix.

Quelles sont les difficultés que vous avez pu rencontrer ?

La première difficulté a consisté à trouver le foncier disponible et adapté dans les zones visées, avec des contraintes d’urbanisme compatibles. Pour l’aboutissement de la création d’un centre, nous avons dû étudier 3 projets.

La seconde difficulté est liée à la disponibilité et à l’augmentation régulière du prix des containers.

Au lendemain du lancement, aviez-vous déjà des réservations ?

Bien avant l’ouverture du centre, nous avions déjà une demande en attente et plusieurs marques d’intérêt. Dès la première semaine d’ouverture, nous avons réalisé notre objectif du mois (6 boxes loués).

Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez dû la créer seul ?

Non, nous ne sous serions pas lancés dans cette activité si nous n’avions pas pu bénéficier de l’appui, de l’expérience client et des outils de selfstock.com. Il aurait fallu que nous découvrions tout et tous seuls, ce qui aurait été très chronophage, et avec une efficacité moindre.

Quels sont vos projets futurs avec selfstock.com ? 

Nous avions immédiatement perçu le très fort potentiel de la marque et nous avons d’emblée étudié plusieurs projets en parallèle. Le secteur évolue vite et fort, nous voulions donc saisir les opportunités rapidement.

Nous avons actuellement deux autres projets d’ouverture en cours dans les Hauts de France pour début 2022.

Partager :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest