Cédric Champenaud est le responsable du tout nouveau centre selfstock.com de Carpentras. Retrouvez son témoignage suite à l’ouverture. 

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Bonjour, je suis Cédric Champenaud, 38 ans, contrôleur de gestion dans un laboratoire de nutricosmétique dans les Alpes-Maritimes.

Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ?

Oui j’ai commencé par m’intéresser au modèle « Mondial Box » avant de tomber tout à fait par hasard sur le site de selfstock.com. Il va sans dire que le hasard fait souvent bien les choses !

Pourquoi vous êtes-vous lancé dans le self stockage avec le concept selfstock.com ?

Je cherchais un projet qui me permette de conserver mon activité professionnelle tout en dégageant une bonne rentabilité avec d’importantes perspectives de développement.

Je ne souhaitais pas investir dans une activité qui risquait de se trouver concurrencée par internet dans les années à venir et si possible sans salarié.

Une fois les contraintes énoncées, la solution selfstock.com s’est imposée naturellement !

Qu’est-ce qui vous a convaincu de rejoindre selfstock.com  ?

Honnêtement je dirais que c’est la solution dans son ensemble mais c’est vrai que la gestion à distance et la simplicité d’utilisation des outils proposés ont été des arguments déterminants.

Comment avez-vous été et êtes-vous toujours accompagné dans votre activité ?

Je pense qu’on va au-delà de l’accompagnement. Jennifer nous aiguille sur l’ensemble des problématiques et propose des solutions en permanence. Il n’y a plus qu’à se laisser guider et valider les différentes options.

D’un côté opérationnel, l’intervention de Julien et Stéphane de Baticraft pour la journée « première pose » a été parfaite !

Quelles sont les difficultés que vous avez pu rencontrer ?

Des difficultés d’ordres financiers car dans l’extrême sud est le prix du foncier est rapidement un frein. De plus, le système du Selfstockage « low cost » est encore très peu répandu et méconnu dans ma région, ce qui incite les organismes bancaires à demander un apport plus important.

Au-delà de ça, la hausse du prix des containers et la pénurie en bois ont été des obstacles à surmonter mais rien de rédhibitoire.

Il me reste à régler la problématique de la TAE qui est un sujet soumis à interprétations multiples selon les départements d’implantation.

Au lendemain du lancement, aviez-vous déjà des réservations ?

Oui j’ai eu 4 réservations le lendemain de l’ouverture.

Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez dû la créer seul ?

Non clairement pas. En tout cas pas aux conditions que je m’étais fixées initialement.

Quels sont vos projets futurs avec selfstock.com

Je vais essayer de remplir ce premier centre le plus rapidement possible avant de me lancer sur le second et essayer de développer un peu l’activité sur le Var et les Alpes-Maritimes.

Partager :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

Vous devriez également aimer