Arrivée à la fin 2021 sous l’égide selfstock.com, la famille Chossec dirige la société Bretagne Boxes, implantée depuis plusieurs années dans l’ouest breton avec six centres de stockage. Transfuge de MondialBox, l’entreprise familiale a fait le choix de la nouveauté et du modernisme en rejoignant selfstock.com. Une décision évidente ainsi qu’une transition racontées par Émilie Chossec et que nous remercions pour le temps pris à échanger.

Quelles ont été les bases du changement et de cette transition vers selfstock.com ?

La préparation fut intense avec toute l’équipe selfstock.com. Nous échangions très fréquemment en visioconférence et amorcions la bascule en amont.

D’où est venue cette envie de changement ? Comment l’avez-vous mis en place ?

Avec MondialBox, les licenciés avaient tendance à être livrés à eux-mêmes. Il n’existait aucune plateforme Internet et chaque réservation, réclamation ou demande de rendez-vous se faisait de manière physique.

Nous pensons que sur un tel marché qui continue d’évoluer, il est crucial que les outils le fassent également. Avec ses outils informatiques, ses logiciels et son site Internet performant, selfstock.com était dans cette optique.

Comment avez-vous abordé selfstock.com ?

La famille Delahaie a suivi le même principe que la nôtre, quelques mois plus tard. Licenciés MondialBox, ils ont aussi été séduits par selfstock.com et c’est en échangeant directement avec eux que les premiers contacts se sont établis avec l’équipe alors que notre contrat se terminait. Ils ont joué aux entremetteurs en quelques sortes et nous nous sommes rapidement dit que nous pourrions rencontrer les dirigeants.

Aujourd’hui et quelques mois après l’arrivée sous la licence selfstock.com, la satisfaction est-elle au rendez-vous ?

Totalement. Nous avons la même équipe qu’auparavant avec cinq personnes sur le côté opérationnel et notre activité suit parfaitement son cours. Si l’on doit comparer à notre ressenti chez MondialBox où l’absence d’outils fonctionnels était un réel problème, nous profitons du service support chez selfstock.com en cas du moindre souci. Les retours sont rapides et jamais le licencié n’est laissé pour seul. Le suivi de la tête du réseau est aussi un point positif.

Il n’a fallu qu’un mois pour s’adapter véritablement mais dès le début, nous étions conscients des avantages selfstock.com.

C’était un délai auquel vous vous attendiez ?

Cela faisait clairement partie des choses sur lesquelles nous avions beaucoup échangé lors de nos réunions. L’appréhension était importante mais elle s’est transformée en bonne surprise puisqu’un mois après notre bascule (5 novembre), tout était carré et aucun souci majeur n’avait été recensé.

Auprès de vos clients, le changement a-t-il eu des conséquences ?

Depuis notre implantation en 2015, notre base clientèle était importante et une telle chose a généré du stress lors de cette fameuse transition. Grâce à l’excellent travail de Luka et Kévin, tout s’est parfaitement passé lors de ces instants.

Aujourd’hui, nous n’avons pas perdu de contrats clients et continuons d’en obtenir autant.

Après ces mois animés et cette transition réussie, à quoi ressemblent vos futurs projets avec Bretagne Boxes ?

L’ouverture d’un centre est souvent un long périple et nous avions lancé trois projets d’ouverture avant même la bascule chez selfstock.com. Nos efforts se concentrent donc actuellement sur l’ouverture de ces centres, toujours dans le Finistère et les Côtes d’Armor, d’ici 2022 ou 2023.

Partager :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

Vous devriez également aimer